Diététique

La noix de cajou… Un produit aux vertus multiples

Le dossier de ce mois porte sur la noix de cajoux. Un produit riche en vitamines et en minéraux. Dans cet entretien, la diététicienne revient sur les vertus de la noix de cajou et son utilité au bon fonctionnement de l’organisme. A quelle catégorie de personnes est-il le plus conseillé ? Quelle est la meilleure méthode de consommation ? Réponses avec Aminata Ba

Questionnaire diététicienne sur la noix de cajou

  1. Quelles sont les vertus et les valeurs nutritives de la noix de cajou ?

La noix de cajou est comme toute graine oléagineuse particulièrement intéressante pour la qualité de ses lipides et ses acides gras mono-insaturés et sa teneur en sélénium qui permettent de lutter contre les maladies cardiovasculaires et l’élévation du taux de mauvais cholestérol dans le sang. De plus sa richesse en phosphore, en fer, en cuivre, en magnésium, en potassium et en vitamine C et B1 en fait un excellent complément alimentaire, même en petite quantité.

En 2010, une étude de l’Université de Montréal et de l’Université de Yaoundé publiée dans Molecular Nutrition & Food Research a révélé que « … l’extrait de noix de cajou a stimulé de manière significative l’absorption du sucre sanguin par les cellules musculaires, ce qui semble indiquer qu’il contient des substances actives dotées d’éventuelles propriétés antidiabétiques.”

Du fait de leur usage intéressant, nous ne pouvons ne pas parler de l’utilisation faite des autres parties de l’anacardier dont est tirée la noix de cajou.

De la noix de cajou crue est extraite une huile essentielle utilisée en cosmétique, en pharmacologie pour ses effets cicatrisants, hydratants et anti-inflammatoires.

La pomme cajou, faux-fruit de l’anacardier offre un jus de fruit très rafraichissant, des sirops, des confitures, fruits confis et elle est particulièrement riche en vitamine C.

L’huile de la coque enveloppant l’amande de la noix de cajou, extrêmement caustique est utilisée à très petites doses dans de très nombreuses préparations pharmaceutiques pour le traitement des verrues, des teignes, des abcès, des durillons et comme désinfectant.

La coque, les racines, l’écorce et les feuilles sont utilisées en pharmacopée dans le traitement de nombreuses pathologies, alors que la résine du tronc est utilisée en teinturerie.

  1. Quelle est la meilleure méthode de consommation et de conservation ?

Il est recommandé de consommer 20g de graines oléagineuses par jour. Les travailleurs peuvent associer la noix de cajou avec d’autres fruits secs comme coupe faim pour éviter les fringales de mi-journée.

La noix de cajou est utilisée dans de nombreuses préparations culinaires, en apéritif, en biscuiterie, en chocolaterie, en confiserie et en pâtisserie. Elle est aussi utilisée pour agrémenter les salades et autres plats salés. Pour cela, elle doit être choisie saine, propre, sans moisissures, ni rancissement, ni insectes et bien décortiquées. En effet, la peau qui entoure l’amande peut causer la formation de goitre.

Pour sa conservation, comme tout aliment gras, la noix de cajou doit être mise dans une boîte hermétique, à l’abri des insectes, de l’humidité de l’air, car elle s’oxyde et rancit vite. Elle peut également être conservée longtemps au réfrigérateur ou au congélateur.

La conservation à la récolte est très importante. En effet, la coque de la noix de cajou sécrète une substance sirupeuse qui, comme nous l’avons dit tantôt a beaucoup de vertus, mais est extrêmement caustique et peut entrainer des intoxications graves si elle souille la pomme cajou. Des accidents ont été signalés après consommation de la pomme cajou et cette substance peut en être la cause.

 

  1. La noix de cajou est-elle à bannir pendant un régime ? A quelle catégorie de personnes ce produit est-il interdit ?

On ne peut pas parler d’interdiction formelle, mais les hypertendus doivent les éviter les noix lorsqu’elles sont salées ; de plus les personnes ayant eu des calculs rénaux doivent éviter sa consommation régulière pour prévenir les risques de récidive car comme de nombreux autres aliments elle contient des oxalates.

De manière générale, il ne faut pas en abuser car tout est question d’équilibre.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Vous pourriez aussi aimer

Lire Plus